York United et l’Atletico Ottawa de la CPL renforcent leurs effectifs en signant des internationaux canadiens

Les équipes de la Première Ligue canadienne du York United FC et de l’Atletico Ottawa ont renforcé leur effectif en signant respectivement les internationaux canadiens Frank Sturing et Kris Twardek.

Sturing, un défenseur central de 26 ans, rejoint York en provenance du SV Horn du deuxième niveau autrichien. Le défenseur d’origine néerlandaise a remporté deux sélections pour le Canada, se qualifiant grâce à son père né à Calgary. Les grands-parents néerlandais de Sturing ont déménagé au Canada, mais sont rentrés chez eux lorsque son père avait quatre ou cinq ans.

Twardek, un ailier de 26 ans, évoluait récemment avec le Bohemians FC d’Irlande. Nommé Joueur U-20 de l’année de Canada Soccer en 2017, il compte une seule sélection chez les seniors : il a quitté le banc lors d’une défaite 1-0 contre le Salvador en octobre 2017.

Par ailleurs, le Pacific FC a choisi l’option 2024 sur l’attaquant d’origine néerlandaise Ayman Sellouf. L’un des 10 finalistes pour le prix du joueur de l’année de la CPL, Sellouf a marqué sept buts et ajouté huit passes décisives la saison dernière.

Sturing, qui a passé du temps comme milieu de terrain défensif dans sa jeunesse, est droitier mais peut jouer en arrière central gauche.

« Il a une forte présence à l’arrière, mais en plus d’être un défenseur combatif, agressif et intelligent, il est également extrêmement à l’aise avec le ballon », a déclaré l’entraîneur de York, Martin Nash, dans un communiqué. « Il peut récupérer une passe et ouvrir le jeu. Il apporte beaucoup d’expérience et il a ce dynamisme et cette ambition que l’on recherche dans n’importe quelle équipe.

« Il y a maintenant un excellent pedigree dans notre backline et Frank peut être un véritable point d’ancrage. Un joueur astucieux et qui nous passionne beaucoup.

Sturing a représenté les Pays-Bas aux niveaux U-18, U-19, U-20 et U-21 avant de changer d’allégeance.

John Herdman, alors entraîneur de l’équipe nationale, a invité Sturing à un camp du Canada en janvier 2021. Il a fait ses débuts au Canada en mars lors d’un match de qualification pour la Coupe du monde contre les îles Caïmans, puis en juin contre Aruba lors d’un autre match de qualification.

Sturing a gravi les échelons de l’académie NEC de sa ville natale de Nimègue, pour finalement rejoindre la première équipe. Il a joué dans les première et deuxième divisions néerlandaises avant de passer au deuxième niveau Den Bosch en 2020 et au SV Horn autrichien en 2021.

En rejoignant Ottawa, Twardek revient à la maison. Il est originaire de Kinburn, à une quarantaine de kilomètres à l’ouest de la capitale.

« J’ai toujours voulu rentrer à la maison et jouer devant ma mère, mon père, mes frères et sœurs et les amis avec qui j’ai grandi », a-t-il déclaré. « Il n’y a vraiment pas mieux que ça. »

Il a signé un contrat de deux ans avec une option de prolongation jusqu’en 2026.

Ailier droitier, Twardek a représenté la République tchèque – où son père est né – au niveau des jeunes avant de changer d’allégeance et de faire ses débuts avec l’équipe canadienne des moins de 20 ans à 19 ans.

Au niveau du club, il est passé par l’académie du championnat anglais de Millwall. Après des périodes de prêt à Braintree Town en Angleterre et à Carlisle United, il a joué en Irlande pour les Sligo Rovers et le Bohemians FC avant de rejoindre le Jagiellonia Bialystok en Pologne et le FK Senica en Slovaquie.

Il est retourné en Irlande avec Bohemians en janvier 2022.

« Kris incarne l’essence d’un athlète puissant, entrant dans la ligue à son apogée et prêt à avoir un impact significatif sur le terrain », a déclaré Fernando Lopez, PDG de l’Atletico Ottawa. « En dehors du terrain, Kris a un lien profond avec la communauté locale et une forte orientation familiale.

Sellouf, 22 ans, a disputé 33 matchs avec Pacific la saison dernière et a été nommé joueur du mois de la CPL en juin.

Sellouf a commencé sa carrière en jouant pour sa ville natale, le NEC Nijmegen, avant de rejoindre le FC Utrecht et le Jong Utrecht. Né de parents marocains, il s’est entraîné avec l’équipe marocaine des moins de 18 ans.

« Ayman est le joueur le plus excitant de la CPL et quelqu’un avec un énorme potentiel », a déclaré Jamar Dixon, manager du football du Pacific FC. « Ses dribbles en tête-à-tête et sa capacité à créer de l’espace sont parmi les meilleurs de la ligue et il a un plafond incroyablement haut. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *